#NaNoWriMo – Jour 17 : Aïe Aïe Aïe

Par défaut

Voilà un petit moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire sur ce blog pourtant tout neuf. Le NaNoWriMo se poursuit bien péniblement de mon côté.

Comme beaucoup, j’ai été fortement ébranlé par les événements du 13 novembre et je dois bien admettre que cela ne m’a pas aidé à sortir de ma torpeur et de ma phase de non-inspiration totale.

Après plusieurs jours sans écrire la moindre ligne (du 11 au 15 novembre), j’ai repris la plume (ou plutôt le clavier) ce lundi soir et je me remets doucement dans le bain.

Je me sens un peu à la ramasse mais j’ai décidé de finir ce NaNo quoi qu’il arrive. A ma façon. A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai à peine dépassé la barre des 17 000 mots. J’ai plus de 12 000 mots de retard sur l’objectif actuel. Mon but a évolué : je ne suis pas sûr d’atteindre les 50k mais j’ai bon espoir de finir mon premier jet. Friar’s Haven pèse actuellement dans les 75k et j’estime possible d’arriver au dénouement et à la scène finale (déjà écrite depuis plusieurs mois) quand l’ensemble fera dans les 90 ou 100k mots. Pas facile mais pas non plus insurmontable.

office-horse-cheval

On va bien voir. Je ne vais pas, ou peu, pouvoir écrire ce weekend donc j’ai intérêt à mettre à profit mes prochaines soirées (et tant pis pour le Beaujolais Nouveau).

Ca se passe comment pour les autres Nanoteurs français ?

Laisser un commentaire